Carnet de route

Séjour ski nordique mini-raid Clarée 01/20

Le 01/01/2020 par GOUALOU Daniel

Séjour Ski Nordique – Stage Perfectionnement et mini-raid montagne -Vallée de la Haute Clarée
25 janvier au 1er février 2020 – Club Alpin Lorient

Il y a des « combats pacifiques » qui laissent des traces... Et celui d'Emilie Carles, institutrice installée à Val des Prés dans les années 70 a permis ou n'a pas permis surtout la mise « en autoroute » de la vallée de la Clarée, déclarée depuis zone Natura 2000 - « Des moutons, pas des camions » tel était son leitmotiv... Une conséquence pas anodine qui fait de ces lieux un havre de tranquillité... Comme nous nous en rendons compte lors de notre arrivée au Gite La Découverte à Névache, petits moutons sous les flocons !

Mais Cathy, notre monitrice est là pour nous réveiller et c'est dans l'azur que nous prenons notre première leçon de ski nordique en ce dimanche de St Paule, en assistant à un premier « sprint » des patineurs en démonstration au village de Roubion, organisé par le Comité Départemental de Ski de Fond. Fiers comme Artaban, nous nous élançons aussi dans cette glisse joviale : alternatif en mouvement avec pas de 1 et pas de 2 et poussée simultanée et travail des appuis...et freinage régulé en chasse-neige ; pour les skieurs alpins du groupe, c'est comme s'il fallait réapprendre à faire du ski ; mais les Mous du Genou sont curieux de « découvrir »un autre ski ; pose bien méritée ce soir à « La Découverte » et repos au Nid d'Aigle dans nos édredons de duvet. Ce soir prière à Sainte Paule pour nous remettre de ces émotions.

En ce lundi de St Angèle, Cathy nous a concocté des ateliers encore plus sportifs : ni plus ni moins qu'une journée de Skating...Attention, les skis et les bâtons se sont allongés de façon exponentielle ; va manger avec une fourchette de 50 cm de long...Bref, nous nous sentons comme des canards avec des palmes d'albatros...Et ça cancane dur sur les pistes ! Pas du patineur 1 temps, puis 2 temps, synchronisation bras/jambes, patinage alterné et patinage sans bâton, en solo et en duo – Aie ! Aïe ! Aïe ! Gloups ! Montées en « canard », parfois boiteux ... Bref, ce soir à La Découverte, le menu sera sans canard cette fois et une dernière prière dédiée à Sainte Angèle pour calmer les crampes.

En ce mardi de St Thomas...Faut encore y croire, car Cathy et ses 7 nains des neiges remettent le couvert pour une séance « perf niveau 2 » d'alternatif ; mais l'aisance commence à se faire sentir : impulsion alternée plus efficace, freinage hors trace, pas tournants plus allégé, montée en canard plus rapide et sans effort...Nous pouvons enfin quitter des yeux nos skis pour gambader joyeusement en écoutant le chuintement enchanteur de nos pas glissés.
Bref, Saint Thomas n'aura pas à recevoir nos dévotions ce soir.

Un enchantement : certains et certaines auront glissé toute la nuit dans leurs duvets ...pour découvrir, ce matin, un manteau épais de ouate « tombée » du ciel ! En ce mercredi de St Gildas : tiens un gars de chez nous ! Nous changeons d'équipements encore ; ça sent la montagne, puisqu'il nous faut coller nos peaux de phoque sous les skis pour attaquer la rude montée vers les chalets et le refuge de Buffère. Cette première étape nordique nous transporte au royaume de « la Bouffa » le vent qui ébouriffe ! Alpages immaculés et bosquets de mélèzes forment le décor paradisiaque des 7 nains des neiges, abasourdis mais heureusement tenus par la main de Cathy qui fait la trace ... Les montagnes alentour laissent deviner leurs silhouettes fantomatiques entre les nuées tapageuses : Grand Aera, Tète Noire, Crètes des l'Echaillon apparaissent comme des iles furtives... Comme celle de St Gildas qui repose à Houat !

Jeudi, c'est la fète de la St Martine ! Et nous sommes récompensés : un azur royal inonde le ciel provençal. En levant la tête vers l'Italie toute proche, nous découvrons les douces pentes dominant La Clarée, depuis La Grande Chalance et son redouté couloir d'avalanche penché au-dessus de Névache jusqu'aux crètes de Gardioles menant au Rocher Blanc. L'été, le GR 57 en balcon se faufile au pied des lacs environnants : Laramon, Du Serpent, De La Cula invisibles aujourd'hui sous leurs manteaux de glace. Crochet vers le Lac Privé et le Col de Buffère... pour y laisser nos traces de télémark hésitant, se rapprochant cahin-caha du slalom gracieux de Cathy qui nous inspire. Mais le petit vin chaud et le cidre/cannelle de la fruitière de Fontcouverte sauront corriger nos trajectoires aléatoires... Une trace pépère nous conduit ce soir au refuge de Laval, dominé par les tours dolomitiques de la Pointe des Cerces et le spigolo de la Roche de St Crépin, rêve de grimpeurs.

Vendredi, c'est la fête à la St Marcelle ! Mais la neige n'est pas en fête ; la douceur de la nuit et le retour des températures printanières ont alourdi passablement le manteau neigeux. Comme le dit Cathy, il faut faire de la géométrie dans ce cas : c'est à dire descente en traversée tout droit, conversion avale, puis retraversée tout droit, conversion avale... ainsi de suite. Ce n'est pas le moment d'essayer un virage télémark audacieux qui ne fonctionne pas dans cette purée blanche, surtout en hors-piste comme la tentative de suivre le cours sauvage de La Clarée qui cascade joyeusement dans sa combe. Retour sage sur le toboggan de la piste qui nous ramène sans souci au village de Névache, comme à l'étable.
Un fumet de soupe aux herbes sauvages...celle d'Emilie...nous aura accompagné certaines soirées en refuge et gite ; encore un séjour ou on aura eu « du gout »;et bravo aux 7 Mous du Genou qui en ont eu sous la spatule :
Rozenn, Evelyne, Christine, Françoise, Armelle, Jacky et Daniel et merci à Cathy qui nous a enseigné avec entrain et malice les secrets de la « Glisse Nordique »

Voir les images







CLUB ALPIN FRANCAIS PAYS DE LORIENT
CITE ALLENDE
BAL 88
12 RUE COLBERT
56100  LORIENT
Activités du club