Carnet de route

Séjour de ski de randonnée du 19 au 26 mars 2017 dans les Encantats

Le 01/03/2017 par GOUALOU Daniel

Séjour Raid à Ski de Randonnée dans les ENCANTATS
du 19 au 25 mars 2017 – Club Alpin Français de LORIENT


Du VATH d'ARAN au nord à celui de MONSENT au sud , les MONTS ENCHANTES englobent le Parc National d' AIGUES TORTES et une partie de la réserve PALLARS ARAN ; c'est dire que ces lieux sont restés très nature ; larges vallons enchassés d'une multitude d ' Estany bordés de pins noirs et rouges , ce petit royaume fantastique de lacs ( près de 300 ) donne naissance à la GARONA de RUDA , l'autre garonne qui rejoint , vers VIELHA , sa frangine issue elle du massif de l'ANETO . Ces deux massifs ont déjà été « explorés » pour les randonneurs lorientais , en été !
Voilà l'occasion de refaire , cette fois-ci , une trace éphémère dans la neige de ce paradis blanc !
Lorsque notre équipe de Skious débarque à SALARDU ce samedi soir 18 mars , une impression étrange domine : nous n'avons passé aucun col ni tunnel et nous voilà déjà en Espagne! Comment cela se fait-ce ? Ou sont passés les Pyrénées ?A vrai dire , nous ne sommes restés qu'en Occitanie ; car , mème si ce territoire fait partie de la la Catalogne , le Val ou Vath d' Aran , comme il est prononcé , est de langue occitane , comme le gascon ou le provençal . . . L' orthographe locale est déconcertante pour les amateurs de la langue de Cervantès ! ! ! à preuve , il nous suffirait de nous glisser dans une embarcation sur cette Garona de Ruda pour nous rendre à Tolosa et non pas à Barcelona ! ! !
RESTANCA . . . Une rude montée à travers les pinèdes ,en ce Dimanche 19 , est un pur exercice de conversions amont sur 600 mètres de dénivellé ; LYDIE dont c'est le premier raid , comprend vite l'aspect « montagnard » de cette activité . . .Mais son expérience en escalade lui donne un atout non négligeable ! Là aussi , il faut savoir « louvoyer » parfois pour réussir une voie . . . Le ski de rando , ce n'est pas du tout une directissime . . . Nous sommes récompensés cependant par un fond de neige portant avec une fine poudreuse en surface . . Petite incursion dans l'après-midi au dessus du « refugi » pour apercevoir notre objectif du lendemain El MONTARDO ! ! ! Et un sympathique premier RUN pour retrouver la terrasse baignée de soleil au dessus de son estany encore englacé . . .
VENTOSA I CAVELL . . . PIERRE notre guidos , rassuré hier sur les progrès de ses stagiaires , nous entraine , ce matin de Lundi , vers le Port de GUELLICRESTADA ; amusante grimpette vers l'Estany del Cap del Port et son vallon piqueté de gros caillous. . Arrivés au col ( Le Port comme on dit ici en Aranais ) , nous découvrons un nouveau cirque immaculé de neige « ocre » sableuse . . . Un petit coup de Simoun ou d'Harmattan qui aura traversé le détroit de Gibraltar ! Etonnant à cette époque ! Dernières conversions vers le MONTARDO ( 2833m) dont nous gravissons la pente finale , crampons aux pieds ! Belle récompense pour cette première course qualifiée de Ski-Alpinisme d'ou nous apercevons « Enchantés » les MONTS MAUDITS et son seigneur l'ANETO . . . Enchassé dans ses glaciers des Barrancs et des Tempètes ! Tout un programme pour une prochaine fois !
L'oasis du refugi VENTOSA , calée au-dessus du langoureux Estany NEGRE , saura nous réchauffer de son poele à pellets ; mais , après ce second RUN depuis le Montardo , ou le ski « nautique » se rapproche du ski de rando à travers la traversée des Estanys MANGADES et TRAVESSANI , la pente est trop irrésistible pour VINCENT qui se fait embauché par FRANCOIS , un autre guide de Briançon ( pas égaré par ici , mais presque!) . Objectif : le double couloir qui s'insinue , en directissime cette fois , dans la face nord du PICO de COMALESPADA. . . Tous les regards des skious , à la sieste sur la pelouse du refugi ,sont rivés « enchantés » sur les arabesques tracées dans la poudre par les riders !
Echappée du jour . . . pour ce mardi . . .PIERRE nous a concocté une course , à la journée , sac léger et coeur en bandoulière ! JEAN EUDES qui avait de mauvais souvenir de dos cassé l'an dernier , dans le Val Formazza , lui sera gréé de cette sortie sans portage excessif ! Il appréciera cependant le passage du Port des SARRADES , pedibus comme en alpinisme , ski sur le sac à dos . . . Est-ce la Balaguère ou autre vent qui , ce matin décoiffe et couvre la PUNTA ALTA de nuées ronflantes , nous faisant changer d'objectif . . . Mais la solitude de cette balade , au coeur du massif, nous « enchantera » de son ambiance feutrée . . . et quelque peu cachée !

AMITGES. . . . Voilà , comme un programme de navigation en mer , ce raid à ski présente aussi des traversées obligatoires . . . Et celle-ci ne saura pas contredire sa réputation ! Pas moins de trois « Ports » à franchir , comme trois caps à contourner ! Cette idée ravira DANIEL et ARMELLE qui aiment musarder de cap en cap , comme MICHEL également kayakiste de mer . . . Mais , ce jour-là , les paysages « estompés » par un ciel voilé amplifient encore cette ambiance de Haute Route !
Nous quittons l'horizon des BECIBERRI et ses arètes acérées pour des champs de neiges cachant de nombreux estanys « oubliés » ; le rythme alternatif des montées en conversions régulières et des Runs amusants de descente ponctue cette traversée « enchantée » . . . Les croupes raides qui nous conduisent au refugi AMITGES nous demandent cependant une vigilance accrue pour ne pas perdre la trace de PIERRE . . . vigilant comme à son habitude !
La magie d' AMITGES saura nous récompenser : ce grand cirque porte l'emblème du parc , à savoir les belles aiguilles du Petit et Grand ENCANTAT , soudées par le grand et raide couloir de l' ENFORCATURA . . . Sur que VINCENT s'y voit déjà dedans ! Mais son éloignement et son accès demanderait une autre journée d'approche . . .
COLOMERS . . . .Nuit de neige et donc nuit de rève . . . Ce jeudi matin , quarante centimètres de « fraiches » viennent « enchanter » notre départ . . . Nous recroisons les Aiguilles d' AMITGES , comme deux sœurs jumelles saupoudrées de blanc ; ça leur donne un petit air de Patagonie ! ! ! PIERRE a reconnu peut-ètre la silhouette altière, en miniature , du CERRO FITZ ROY qu'il a gravi en escalade , il y a quelques années . . . LAURENT , grimpeur , a le regard aussi attiré en coin vers ce petit coin de paradis vertical . . . Voilà d'autres opportunités à saisir . . . enfouies ,pour l'instant dans la mémoire ! Grands Zig-Zag pour franchir le Port de la RATERA ; nous laissons de la distance entre nous pour ne pas surcharger le manteau neigeux tombé cette nuit ; d'Estany en estany , notre Run nous conduit , comme un enchantement , vers le refugi COLOMERS ; à lui tout seul , dominé par l' impressionnant TUC de COLOMERS , un presque 3000 (2983m) , ce vaste cirque cumul 47 estanys posés comme des gouttes d'eau , à chaque étage ; pour comprendre ces reliefs étonnants et paradisiaques , il faut imaginer qu'au quaternaire ( 45 millions d'années) , les grands glaciers des Pyrénées ressemblaient à ce que sont actuellement des glaciers comme le BALTORO dans la Karakoram : 200 à 300 mètres d'épaisseur et 50 km de long .Ces glaces se sont incrustées dans la croute terrestre au point qu'il reste de la glace fossile comme dans les grottes de glace du Marboré ( 20 000 ans) . . .et en se retirant ont laissé une multitude de gouttelettes . . .
ENCHANTEMENTS . . . . Une dernière courbe , ce matin de vendredi , autour du PICO de la SOLANA ; traversée d'un affluent de la GARONA de RUDA . . . Et exercice ultime . . . Notre benjamine LYDIE aura connu tous les terrains à « bouffer » à ski . . y compris ces longs dérapages sur 200 mètres pour nous ramener au pont de RESSEC . . . La boucle Enchantements est bouclée !

Les photos ici







CLUB ALPIN FRANCAIS PAYS DE LORIENT
CITE ALLENDE
BAL 88
12 RUE COLBERT
56100  LORIENT
Activités du club