Carnet de route

Rando Alpine Vanoise 4-18 Juillet 2015

Le 25/07/2015 par Daniel Goualou

Séjour Randonnées Alpines - 4 au 18 juillet 2015-

. . . Alpes Grées . . . .et Parc de la Vanoise . . .

Club Alpin Français du Pays de LORIENT

 

De Juillet 2005 . . . .à Juillet 2015 :  déjà 10 ans . . .entre la Traversée des Domes de la Vanoise par les alpirandonneurs lorientais . . .à pas feutrés . . .d' Aussois à Champagny . . .et cette découverte des massifs frontaliers du Gran Paradiso/Vanoise à la  source de l'Isère et de l'Arc , rivières glacées et bouillonnantes prenant leurs sources jumelles de ce coté -ci comme l'Orco et la Dora di Val di Rhèmes en Italie de l'autre coté  , toutes dégringolantes des mèmes sommets . . . Vous avez dit Alpes Grées ou Graies . . .nom bizarre issu , selon certaines études toponymiques ( Revue celtique de Toronto) du celte Graig ( qui veut dire Rocher )  , comme le Graig Patrick en Irlande ! Bref , pas trop dépaysés nos "crapahuteurs celtes ". . .

Première semaine : notre camp de base  à Bessans chez Laurence et Hervé qui ont repris la gestion du gite communal " La Batisse "aménagé dans le vieux village de Villaron . . .sur une petite butte ensolleillée avec vue imprenable sur la pyramide élancée du Charbonnel ; nos hotes , passionnés du Grand Nord ont pour compagnons "nordiques " Apache et Dawson , deux chiens husky "doux comme des agneaux" mais plein d'allant lorsque nous allons les promener sur les gravières de l ' Arc pour prendre un bain glacé et humer les odeurs sauvages comme le prédispose leur instinct . . .Laurence attend impatiemment le prochain  hiver pour les " atteller" à ses skis . . .ça promet de belles accélérations !

Hé !Hé ! Galop d'essai aussi pour " nos useurs de sabots" en ce dimanche 5 juillet . . . et acclimatation sur les 3000 débonnaires proches du Col de l' Iseran . . .Le déficit de neige rend ces sommets facilement accessibles avec pour seul équipement une paire de batons et un canotier : ou sont donc passées les neiges d'antan ? mais , nous sommes là pour constituer la " réserve de globules " et ces belvédères nous permettent de reconnaitre les " courses" envisagées de la semaine . . .

Justement au programme : Pointe de Méan Martin en Tarentaise pour l'équipe A et Lévanna Occidentale en Maurienne pour l'équipe B . . .

Bizarre quand mème pour l'équipe A de se retrouver d'abord au Refuge du Fond des Fours tenu par un gardien pyrénéen : Jean Thomas qui était auparavant aux Oulettes de Gaube et qui nous soigne à la " Garbure " , soupe typique du Sud Ouest . . .Mais la " Méan Martin " (3330m)se laisse apprivoiser plus facilement que le Vignemale , mème si son altitude est supérieure ! premiers encordements pour "contourner" les gendarmes qui veillent sur l'arète finale qui nous accueille dans un dédale de menhirs : un vrai petit " Carnac" alpin perché entre le glacier des Roches Blanches et celui des Fours . . .Clic !Clac ! pour Martine , Françoise, Evelyne , Michel et Daniel . . .et pose " intemporelle "sous le cairn ! ! !

Rando " florale " pour l'équipe B , qui découvre les fleurs secrètes sur le sentier balcon du Refuge de Carro . . .Germaine et Jean Eudes sont " à concurrence " pour authentifier leurs découvertes respectives ! y'a tellement de fleurs jaunes différentes à en perdre son latin de botaniste

Et de l'ascension de la Levanna (3591m) dans les pas du " Pape " Jean Joseph Blanc , dit le Greffier qui y guida le banquier anglais Meade le 27 juillet 1877 ; premiers cramponnages sur la neige de printemps qui fond à vue d'oeil , en cet épisode de canicule . . .Ouf ! bien soulagés d'ètre en altitude et "prendre le frais " loin des 40 ° annoncés dans certaines régions de France . Clic !Clac ! depuis l'ancienne balise géodésique italienne avec vue imprenable sur le bleu outremer du Lago di Ceresole Reale et la haute et blanche vague glacière du Gran Paradiso , pour Marie France , Armelle, Germaine , Roger et Jean Eudes .

Retour en vallée pour une visite "randonneuse"  du village de Bessans et son diable " énigmatique" tronant sur la place de la mairie ( une histoire de curé querelleur ); communauté de 330 habitants aujourd'hui ( 1100 en 1886) , le vieux village a été incendié en 1944 ; de nombreux bessanais ont émigré vers Turin , mais ont rapporté certaines techniques ( nombreux balcons circulaires en fer forgé ) et ont renforcé certaines traditions : jumelage avec Rocciamelone : chapelle italienne batie à 3500 m d'altitude comme la chapelle de Tierce , pélerinage local de cet édifice perché vers 2900 m au dessus de la vallée du Ribon .

Pointe de la Galise , Cime de la Goletta . . . autres ascensions qui nous font prendre conscience du recul glaciaire : en 25 ans , les glaciers des Alpes ont perdu entre 20% à 25% de leur superficie ; mais d'après le laboratoire de glaciologie et de géophysique de Grenoble , certains ont enrayer leur recul en 2013 , à cause de l'enneigement hivernal exceptionnel ( jamais vu depuis 30 ans) . . . en cette mi-juillet , cependant ,  le déficit annuel et la canicule auront sans doute re-inversé cette courbe vers le retrait glaciaire . . . Wait and See ! ! !

 

Deuxième semaine : un nouveau "team" lorientais ( équipe C) rejoint le groupe au camping " Le Reclus" à Bourg St Maurice . . .François , Alain et Janine , Isabelle et René , liquéfiés par leur toride voyage depuis la Bretagne ont hate de se " mettre au frais "  . . . Certains ont pris d'assaut une yourte comme sur les " Jailos" ( hauts plateaux ) des nomades kirgiz . . .L'isolation thermique du feutre est à tester !

Notre camp de base , proche du Beaufortain et du massif du Mont Blanc , nous permet d'envisager des "courses "sur ce secteur . . .Daniel a jeté son dévolu sur le " Mont Tondu " en acclimatation . . .petite grimpette jusqu'au refuge Robert Blanc , dressé comme un phare au dessus de la vallée des Glaciers . . . ambiance minérale et petite via ferrata pour atteindre le col ; un lointain et vague souvenir nous fait " crapahuter " sur l'arète Est , escalade facile mais délicate sur ces escaliers branlants et impasse devant un névé bien raide , donnant accès au glacier . . . en bonne partie aussi " tondu " , c'est à dire sans neige , donc en glace vive . . .Mais joli coup d'oeil sur le versant sud imposant du Mont Blanc et le glacier "errodé " de Tré La Tète . . .

Rieutord ou Ruitor , le " torrent" Tordu . . .repose sur son lit de linaigrettes blanches , semées aux quatre vents près du refuge du mème nom ; 13 à table un soir de 14 juillet : Hop ! Tiens  , mais nous ne sommes pas supersticieux ! jamais un refuge n'a été aussi confortable et tranquille . . .serait-ce parce qu'il est non gardé ? une après-midi bucolique nous fait découvrir , en toute quiétude un chapelet de petits lacs : hé! Lac du Petit  et petit Lac du Petit : faut le faire ! et Lac Noir d'un bleu outre-mer . . .invitant à la baignade !

Et pour faire dans le comparatif " scolaire ", notre compagnie s'attaque , ce matin de 15 juillet , au Glacier du Grand : quel grand machin? A !Oui ! vers la Pointe de l' Invernet  . De cairn en cairn , comme un jeu de piste , nos pas nous dirigent vers le Glacier du Ruitor : immense mer de glace  ascendante avec ses " vedettes"  , rognons rocheux , plantés là comme à la " cap ". . .Et au loin des iles ou plutot un archipel étincellant de ses glaces allumées sous les feux du soleil matinal  . . .Comme qui dirait : tout simplement , comme un mirage , le versant italien du massif du Mont Blanc : époustouflante vision panoramique du Monte Bianco . . . et ses satellites . . .posés sur une  mer de nuages . . .Magique ! ! !

Après cette apparition , Isabelle en a perdu ses " talons " ronds à la descente . . .Va falloir changer d'sabots , Marjolaine , si tu veux poursuivre le bal des sommets !

Retour au refuge de Prariond et ses alpages colonisés par les marmottes : on ne sait plus qui siffle le début ou la fin de partie de cette musarde verdoyante . . .En tous cas , Daniel peut encore constater la fonte " des neiges d'antan " en s'approchant du Glacier de Bassagne ou il était passé , voici trois semaines : il évalue celle-ci à 3 à 4 mètres , vu la hauteur des rochers qui surplombent la langue glacière , à cet instant . . .et affleuraient simplement le 30 juin dernier . . Autre rencontre magique : nous sommes salués " en silence " par les révérences cornues de deux hardes de bouquetins , juchés et tenant leur distances ,  comme les gardiens de ces espaces hautains . . .et terminons notre ascension de cette page blanche par un petit sprint " au sommet " . . .

" Summit " , comme dirait le compère Renato !

Merci et Bravo à tous pour ces bons moments de Montagne ! ! !

Palmarès final des équipes Alpinourandonnous :

. . .équipe A : 2 étoiles . . équipe B : 2 étoiles . . équipe C : 3 étoiles pour avoir supporté votre guidos . . . .

 

 

CLUB ALPIN FRANCAIS PAYS DE LORIENT
CITE ALLENDE
BAL 88
12 RUE COLBERT
56100  LORIENT
Activités du club